Mon couple va mal, 3 conseils pour y remédier

Couple. Ce mot est intense, fort. Il dénote un engagement, une vie à deux, remplie de communication, de partage et de sens.
Pourtant, il arrive que le couple s’essouffle, que des petits rien deviennent de gros problèmes et finalement la conclusion devient : « mon couple va mal ».


Parmi les problèmes les plus fréquents, vous trouverez l’absence de communication, le manque de confiance, la jalousie, l’argent, le sexe, le temps… mais aussi des problèmes liés à l’essence même de votre couple, comme les relations fusionnelles, l’apparition d’un enfant, la paresse, le fatalisme, l’absence de projet dans le couple.

Certains seront trop pressés et ne prendront pas le temps de réfléchir. Se précipitant vers la déchirure plutôt que vers une réconciliation. D’autres cependant, cherchent à trouver une issue pour résoudre leur conflit. Il existe des solutions. Nous allons vous en exposer trois. Vous pourrez ainsi tenter de remédier à votre problème de couple.

1. La communication

L’un des problèmes les plus récurrents provient de l’interruption, de l’absence ou de la dégradation de la communication au sein du couple.

 

Un problème récurrent

Ce problème apparaît que le couple soit « jeune » ou plus « rodé », mais fonctionne de la même façon. Le jeune couple vit généralement dans l’instant présent : les mots sont inutiles lorsque l’on s’aime. La communication est négligée au prétexte de l’instinct amoureux. Difficile dans ce cas d’apprendre à se connaître, d’établir des projets communs, de partager des fantasmes. Et finalement un beau jour, le couple se réveille avec l’impression de ne pas comprendre l’autre ni de le connaître… et l’on entend alors « mon couple bat de l’aile ».

Le couple plus rodé ne sait plus quoi se dire. Alors qu’au départ, vous trouviez toujours quelque chose à partager, vous avez la sensation que vous l’ennuyez ou que votre partenaire ne vous écoute pas ou plus. Il nait alors une sorte de gêne ou de frustration. Ou alors, vous n’osez plus échanger au prétexte que vous vous connaissez si bien que vous pouvez deviner sa réponse/sa réaction. En ce cas vous pensez qu’il est inutile d’échanger car cela ne sert plus à rien et vous collez un post-it sur le front de votre moitié car « de toute façon il/elle est comme ça ! » Vous ne vivez plus avec cette personne mais à côté d’elle.

 

Une nécessité

Communiquer est important, nécessaire, vitale au sein d’une vie à deux. Que ce soit pour se découvrir l’un et l’autre, tout comme exprimer ses besoins, ses attentes, ses projets. Le problème de la communication réside toutefois dans une compréhension et une ouverture d’esprit mutuelle qu’il est souvent difficile d’avoir au moment d’une dispute, ou lorsque démarre le problème de couple. Les angoisses et la frustration qui naissent de cette incompréhension de l’autre font que l’on finit par vivre soi-même sur la défensive. Et donc, par extension, à avoir un comportement différent, voire agressif que l’autre ne comprend pas non plus…

Cette situation peut durer de longs mois, d’abord de manière minime, presque indifférente, puis engendrant des problèmes et des disputes de plus en plus lourds à vivre.

 

Se redécouvrir sans cesse

La richesse d’un couple vient de la découverte de l’autre et de la découverte de soi à travers l’autre. Avant toute chose, prenez le temps de vous entendre, de vous comprendre. Chacun à sa propre langue, sa propre façon de percevoir et de ressentir les choses. Vouloir aller trop vite, ou décider trop hâtivement du destin de votre couple ne vous aidera pas. Prenez le temps par exemple de discuter calmement, d’exprimer clairement ce que vous attendez de l’autre, dans le domaine du concret. Il faut renouer le dialogue progressivement et dans la douceur. Vous pouvez essayer d’établir une liste « boite à outil ». Le terme peut paraître grossier mais c’est bien de cela qu’il s’agit : des idées « d’envies » pour comprendre et pour montrer à l’autre vos sentiments et vos intentions.

Par exemple : « je souhaite qu’il me complimente plus souvent » ; « j’aimerai qu’elle s’investisse un peu dans ma passion »

Il ne s’agit pas d’obligation, mais bien de communication. Vous saurez ainsi comment faire pour montrer que vous tenez à votre partenaire en parlant « son » langage.
Enfin, si vraiment vous sentez que les choses sont bloquées, n’hésitez pas à envisager la présence d’un thérapeute pour vous aider à renouer le dialogue. Le thérapeute est là, avant tout, pour vous aider à avancer et non pas à prendre parti ou à juger.

2. La naissance d’un enfant

Gros chamboulement dans une vie de couple, la naissance d’un enfant devrait être le signe d’une avancée dans le couple, d’un renouveau. Cependant, elle a généralement un effet contraire, favorisant le retour de difficultés plus anciennes (comme une absence de communication par exemple…). L’organisation de la vie de famille est chamboulée et les changements qu’un bébé impose, sont souvent frustrants et les désaccords ressurgissent comme un diable de sa boite bien malgré soi. Vous aviez une relation fusionnelle ? Le bébé s’invite au milieu donnant l’impression de voler la place de l’un des partenaires. Il n’y avait pas de projet dans le couple ? Bébé devient le centre d’intérêt de celui/celle qui a besoin de projet jusqu’à l’extinction du ménage.

Les couples pensent à tort que l’arrivée d’un enfant au sein de leur union va résoudre beaucoup de chose. Il n’en est rien. Un enfant n’est pas un « point final » ou une baguette magique. C’est au contraire une étape à franchir qui permet d’envisager la vie à 3 plutôt qu’à 2 avec les responsabilités et les besoins de chacun.

L’arrivée de bébé est quelque chose qui se prépare mais ce n’est absolument pas quelque chose qui s’envisage pour régler les problèmes. Prenez le temps de résoudre vos conflits avant d’envisager un enfant. Si à la base, dans votre esprit vous vous dites « mon couple va mal », ne construisez pas sa guérison sur un bébé. Encore une fois, l’intervention d’une tierce personne, par l’intermédiaire d’un professionnel, pourra vous aider à cibler vos problèmes de couple et à les résoudre pour ensuite envisager l’étape de l’enfant. C’est un magnifique moment à vivre à deux lorsque les erreurs « d’avant » ont été réparées.

3. L’argent :

La troisième solution entoure les problèmes liés au budget du couple. Selon l’adage, l’argent ne fait pas le bonheur… et bien évidemment, c’est aussi un problème très régulier lorsque l’on entend « mon couple bat de l’aile ». Chacun a un rapport à l’argent très différent. Certains vont être très dépensiers, lorsque d’autres vont économiser ou se limiter. Dans un couple, les problèmes liés à l’argent sont souvent des liés à la confiance ou à un besoin de reconnaissance, de « valeur ». En fonction du milieu de vie des membres du couple, « avant », les inégalités sont également très présentes. Une forme de gêne peut apparaître, de honte ou encore d’infériorité.

Vous êtes un couple où l’un d’entre vous dépense plus que l’autre, ou bien, vous faites des comptes d’apothicaire tous les soirs pour prouver que l’un ne dépense pas plus que l’autre ? N’avez-vous jamais demandé à ce que l’autre vous démontre votre « valeur » par l’intermédiaire d’un cadeau digne de vous ? Il s’agit là d’un besoin de reconnaissance, d’une question relative à sa propre identité.

Ce sont cela les problèmes liés à l’argent. Ils renvoient à votre capacité à gérer (ou à ne pas gérer) la réalité qui est souvent très difficile. C’est une confiance mutuelle que vous mettez à rude épreuve. L’argent n’est bien évidemment par le centre du problème, mais plutôt une sorte d’excuse pour justifier quelque chose de sous-jacent et de plus profond. Cela peut être de la frustration, de la jalousie ou bien simplement un besoin compulsif de se sentir bien par l’appropriation d’un bien…
Encore une fois il faut penser à communiquer avec votre partenaire et de composer avec ses besoins autant que les vôtres. Si toutefois le centre du problème est plus profond que cela, il faut le trouver et le résoudre. Et là encore, l’accompagnement d’un thérapeute est la solution la plus judicieuse car elle ne vous place pas dans la posture délicate de celui qui cherche le problème, mais davantage dans la peau de celui qui cherche à trouver des solutions.

Apprendre à toujours avancer quand mon couple va mal

La vie d’un couple est pleine de rebondissements. Il faut pouvoir vivre la crise et l’affronter pour pouvoir en saisir tous les tenants et aboutissants et trouver le/les compromis nécessaires pour avancer. Certains couples vont être en capacité d’y arriver tout seul et de trouver les clés qui résoudront certains de leurs soucis. A l’aide du dialogue et de l’écoute, de la confiance mutuelle et des bases solides sur lesquelles sont ancrées votre histoire. Cependant il ne faut pas perdre de vue qu’un professionnel est aussi une solution envisageable car il s’agit de sa spécialité, de son but. Parfois ce qui semble réglé ne l’est pas vraiment et le couple va de chute en chute. Une tierce personne est donc la bienvenue pour prendre le relais, écouter, proposer et faire avancer votre histoire. Bien évidemment, les seuls à choisir de surmonter la crise, restent vous-même. Avant toute décision prenez le temps de bien y réfléchir, une décision trop hâtive étant rarement objective.

A PROPOS DE L’AUTEUR

Je m’appelle Antoine Peytavin ! Je suis le créateur de ce site et j’ai déjà sauvé plus de 100 000 couples. Voici une méthode complète et gratuite pour récupérer votre ex au plus vite, en cliquant simplement ici >. On se retrouve tout de suite dans la formation.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*