Mon ex me manque

Mis en ligne par Antoine, le 12 mai 2016

mon ex me manque

mon ex me manque

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé », écrivait Lamartine pour rendre compte du sentiment de vide que peut provoquer l’absence de l’être aimé. Suite à la rupture amoureuse, cette sensation de manque est d’autant plus pesante que l’on ne sait combien de temps durera l’absence, ni même si elle prendra fin un jour. L’espoir est là et vous murmure que votre ex finira par revenir auprès de vous ? Si le jeu en vaut vraiment la chandelle, je vous souhaite de tout cœur qu’espoir et réalité finissent par se rejoindre. Mais en attendant, il va bien falloir apprendre à vivre avec cette absence douloureuse et faire face à la sensation de manque qu’elle génère en vous. Voici donc quelques conseils pour parvenir à gérer le manque de votre ex et alléger, jour après jour, votre fardeau émotionnel. Si vous vous dites :  » Mon ex me manque », cette article est fait pour vous

Essayez de maintenir le silence radio

Mon ex me manque !

Lorsque le manque de votre ex se fait sentir, votre premier réflexe est bien souvent de chercher à contacter votre ex, par tout moyen et à tout prix. Vous pensez sans doute que vous serez soulagé(e) en cédant à ce besoin compulsif de vous manifester à votre ex. Et il se peut que vous vous en sentiez, en effet, soulagé(e)… sur l’instant ! Mais dans la grande majorité des cas, le fait de contacter son ex accroît la sensation de manque et la souffrance. Admettons que votre ex vous réponde et qu’un bref échange s’ensuive. Sur le coup, cet échange va certainement vous apaiser. Mais après ? Quand votre ex mettra fin à la conversation pour retourner à ses occupations, ne risquez-vous pas de trouver son absence encore plus frustrante et la sensation de manque de son ex encore plus pressante ? Et imaginez que votre ex ne vous réponde même pas ou vous envoie balader ! Vous souffrez suffisamment de la situation. Ne prenez pas le risque d’ajouter à la douleur de l’absence celle, encore plus rude, du rejet.

La sensation de manque est traître : elle vous murmure, voire vous hurle, que ce dont vous avez impérieusement besoin à cet instant, c’est d’entendre ou de voir votre ex. Et nous, sur JRME, nous sommes là pour vous rappeler que votre bien-être passe en premier lieu par une prise de distance et une rupture de contact temporaire avec votre ex. Si tout échange n’est pas nécessairement à proscrire, et si vous restez parfaitement libre de ne pas opter pour le silence radio, une chose est sûre : mieux vaut que vous évitiez de contacter votre ex dans les moments où vous ressentez le manque trop fortement. Vous entendez votre petite voix intérieur vous dire « mon ex me manque », « mon mari me manque beaucoup » (également valable lorsque ma femme me manque) ? Il est temps d’entrer en silence radio ou de couper le contact quelques temps afin de vous remettre doucement de vos émotions. Si vous retournez vers votre ex trop tôt, votre ex va ressentir votre anxiété, il/elle va comprendre que vous n’allez pas bien… Résultat : votre ex va soit vous demander de ne plus l’approcher, soit avoir de la pitié pour vous, soit vous réconforter gentiment en devant votre ami(e) !

Pour arrêter de penser à son ex, il n’existe qu’une seule et unique technique

La vidéo est claire et Antoine résume parfaitement la situation. Lorsqu’on veut sortir de la torpeur, faire évoluer sa situation et changer radicalement son état d’esprit (car nous sommes d’accord, votre ex ne reviendra pas si vous vous contentez de vous morfondre sur votre canapé en blâmant le contexte), il faut… SE BOUGER !

Seules l’implication personnelle et la mise en action permettent d’obtenir des résultats. Vous ne descendrez pas votre ex de son piédestal en vous isolant, en refusant le contact avec l’extérieur. Et comme vous le savez certainement, il vous faut en priorité faire le deuil de votre relation si vous voulez récupérer votre ex. On ne fait pas du neuf avec du vieux. Une reconquête réussie ne peut avoir lieu que si vous changez, vous évoluez, vous redéfinissez les contours de votre personnalité et de vos attentes concernant la vie à deux.

Pour mettre un frein au sentiment de manque, il est donc important de chercher des sources de satisfaction extérieures et d’embrasser la volonté de se changer les idées. Partez en vacances, voyez des amis, refaites la déco de votre appartement, inscrivez-vous dans un club de sport, allez vous balader et vous rapprocher de la nature… c’est en s’activant qu’on peut reprendre confiance en soi et en sa capacité d’accomplissement.

Il n’est pas cependant question de minimiser votre peine

Limiter le sentiment de manque ne signifie pas arrêter de penser à son ex ou réfuter l’amour que vous lui portez, loin de là. Vous devez vous accorder le droit et le temps d’assumer votre tristesse, votre désarroi. Une rupture n’est jamais un événement heureux, personne ne vous incite à faire comme si la situation était différente pour vous. Ce serait vous mentir et vous éloigner du chemin menant à l’évolution personnelle.

D’ailleurs, je tenais à vous rappeler brièvement que l’extériorisation de votre douleur peut elle aussi participer à votre renouveau, permettre à votre état d’esprit de s’améliorer grandement. À travers un journal émotionnel, en vous regardant dans la glace ou tout simplement assis(e) sur votre chaise, vous pourrez ainsi vous accorder un délai quotidien déterminé afin de penser à l’étendue de votre perte. Parlez à haute voix, écrivez, pleurez, hurlez, criez… ne vous refusez rien, car cela s’apparente à une libération.

Ce système vous permettra de cadrer votre douleur et de la relativiser en enchaînant directement avec une activité physique ou intellectuelle nécessitant une implication réelle un un focus important. De quoiexpulser toute cette peine qui sommeille encore en vous et progressivement retrouver votre indépendance psychologique.

Quoi qu’il en soit, vous le comprenez, c’est votre aptitude à vous focaliser sur vous, à vous inscrire dans une logique proactive et à vous ouvrir sur l’extérieur qui vous permettra de relever la tête et à terme d’adopter l’état d’esprit décisif pour récupérer votre ex !

Pensez à un moment négatif impliquant votre ex

« Mais alors que faire face au manque ? », me direz-vous. Oui, mon ex me manque tellement ! Il n’y a hélas pas de remède miracle contre le manque de l’être aimé. Voici, par contre, une petite astuce pour faire passer plus rapidement la sensation de manque dans les moments où l’absence de votre ex vous semble insupportable. Efforcez-vous alors de repenser à un épisode précis où votre ex, du temps où vous étiez encore en couple, a eu à votre égard un comportement particulièrement exaspérant ou blessant. Cherchez bien. N’y a-t-il pas un moment où son attitude a été si offensante ou pesante que, malgré votre amour, l’espace d’un instant, vous auriez préféré décamper plutôt que d’être en sa compagnie ? Ça y est ? Ça vous revient en mémoire ? Eh bien, chaque fois que vous sentirez le manque vous envahir, focalisez un court instant sur cet épisode négatif. Le but ? Contrecarrer la dynamique de nostalgie déclenchée par l’absence de l’être aimé et atténuer la douleur liée au manque. Je m’explique. Dans les moments où vous ressentez le plus durement l’absence de votre ex, ce sont d’abord les souvenirs positifs qui vous viennent à l’esprit, tout ce que sa présence vous apportait de joie, de plaisir ou de sérénité. Evidemment, plus vous vous laisserez envahir par la nostalgie de ces instants, plus douloureusement sera vécue son absence et plus grand sera votre besoin de le/la contacter. En revanche, si vous vous concentrez quelques minutes sur ce jour sombre où vous auriez donné n’importe quoi pour avoir la paix et fuir votre ex quelques instants, il y a de fortes chances pour que la sensation de manque liée à son absence vous passe bien plus vite. Et puis avec le recul, vous finirez peut-être par conclure que, plus que la personne de votre ex, c’était surtout l’idée d’être à deux qui vous manquait.

Effet secondaire notable : vous risquez par contre, en vous remémorant les abus de votre ex, d’éprouver de la colère à son encontre. Pas grave ! La colère n’est rien de plus qu’une émotion et elle vous passera vite, elle aussi. De plus, dans un contexte tel que le vôtre, la colère peut aussi agir positivement, comme un booster pour aller de l’avant. L’important est qu’elle reste mesurée.

Concentrez-vous sur autre chose que le manque de votre ex

Plus facile à dire qu’à faire, mais pour gérer le manque de votre ex, il va falloir apprendre à vous concentrer sur autre chose lorsque le poids de l’absence se fait sentir. Stop au « Il me manque », « mon ex me manque beaucoup » Allez courir, appelez un ami pour sortir, offrez-vous un ciné, plongez-vous dans la lecture de l’ebook JRME. Cela ne fera pas instantanément disparaître la douleur liée au manque, mais ça l’atténuera et la fera passer plus rapidement. L’idée n’est pas de nier vos émotions mais de ne pas focaliser dessus afin de ne pas les entretenir ni leur faire prendre de l’ampleur inutilement. De jour en jour, l’absence se fera moins pesante. Jusqu’au jour où elle ne vous fera plus souffrir du tout : soit parce que vous vous serez totalement détaché(e) de votre ex, soit parce que vous l’aurez retrouvé(e) entre-temps !

L’action occupe le corps et l’esprit et l’idée est ne ne plus penser sans cesse « mon ex me manque« . Pour aller de l’avant et ne pas vous sentir pollué(e) par ce sentiment, vous devez réussir à vous détacher de la situation en prenant du recul et en relativisant. Pour cela, je vous invite à discuter avec les personnes que vous rencontrez. Inconnus, connaissances, amis proches, famille, confiez-vous si vous en ressentez le besoin et que vous avez le sentiment que la personne en face de vous ne vous jugera pas et sera à l’écoute. Les conseils seront également les bienvenus. Parler et échanger sur sa situation est important pour se libérer du poids des émotions (souvent trop lourdes). Déchargez-vous de vos émotions d’une manière ou d’une autre afin de pouvoir commencer à penser à autre chose qu’à votre ex. Vous ne devez pas pour autant refouler vos sentiments, vous devez vous dire simplement « mon ex me manque, OK, mais cela ne doit pas m’empêcher de vivre ! ».

Avez-vous des passions ? Avez-vous des projets laissés en suspens, des envies particulières ou même des rêves ? Il est temps de réfléchir aux possibilités qui s’offrent à vous. Ce n’est pas possible ? Rayez cette phrase de votre vocabulaire : tout est possible du moment que l’on s’en donne les moyens ! Mettez toutes les chances de votre côtés pour réussir à mettre en place vos projets : vous apprendrez des milliers de choses, vous rencontrerez du monde et vous comprendrez que vous pouvez vous faire confiance.

Je vous conseille aussi de vous investir physiquement afin de vous sentir mieux dans votre corps en prenant conscience de votre être dans son entièreté. Cela peut paraître un peu « mystique » mais nos sociétés actuelles ont perdu pour la plupart ce rapport important au corps. Relier le corps et l’esprit n’est pas si facile, aussi, on remarque que dans la nature, les animaux savent exactement ce qui est bon pour eux (chats qui se purgent en mâchant des herbes, etc.) alors que la plupart des êtres humains ne savent pas comment se nourrir correctement. Ce ne sont que des exemple ayant pour but de vous faire comprendre que vous pourrez profiter de votre rupture pour vous occuper de vous, vous focaliser sur vos envies, votre corps et savoir ainsi ce que vous voulez vraiment. Le yoga, la relaxation et même le sport (s’il est pratiqué très régulièrement) vous permettront par exemple de vous sentir mieux et d’être en mesure de faire les bons choix par la suite. Ne dit-on pas « un esprit sain dans un corps sain » ? Pour être bien avec les autres (et récupérer votre ex par exemple), vous devez donc « vous bouger » et faire en sorte de devenir vous-même, c’est ainsi que vous serez encore plus apprécié (et que vous ferez les bons choix !).

Au secours ! Mon ex me manque trop !

Vous avez essayé toutes les techniques citées ci-dessus mais aucune ne fonctionne ? Vous n’arrivez pas à passer à autre chose et cette phrase « Mon ex me manque trop » vous hante jour et nuit ? Pas de panique, nous avons encore quelques idées pour vous permettre de l’oublier sereinement.

Tout d’abord, tentez d’identifier le manque. Est-ce la présence de votre ex qui vous manque ? Est-ce son odeur ? Les échanges que vous aviez avec lui/elle ? Votre ex vous manque-t-il/elle physiquement ?

Vous devrez également essayer de faire la part des choses entre amour et affection. Êtes-vous encore amoureux/amoureuse d’elle ou ressentez-vous un manque lié à une habitude d’être ensemble ?

Pensez dès à présent à votre ex et imaginez qu’il/elle est face à vous en ce moment même. Que lui diriez-vous ? Que feriez-vous avec lui/elle ? En imaginant la situation, vous allez sans doute vous rendre compte que vous l’avez légèrement idéalisé. Si vous revoyiez votre ex, comment se comporterait-il/elle ? Et vous ? Êtes-vous sûr(e) et certain(e) que vous passeriez réellement un bon moment ensemble ? Si votre ex est parti(e), cela signifie que votre couple battait de l’aile. Votre ex est peut-être parti(e) pour quelqu’un d’autre. Quoi qu’il en soit, vous devez prendre en compte le fait que votre histoire n’était sans doute pas si parfaite que ça. Essayez de prendre un maximum de recul et amusez-vous à séparer une feuille en deux colonnes. Dans l’une d’entre elles, vous noterez les qualités et les défauts de votre ex (avec un maximum d’objectivité !). De l’autre, vous écrirez les qualités et les défauts que vous recherchez chez la personne que vous considéreriez comme idéale. Votre ex est-il/elle cette personne ?

Si vous n’arrivez pas à vous défaire de cette image de votre ex et que vous continuez à ruminer et penser tout bas « mon ex me manque trop », vous n’arriverez pas à avancer. Vous devrez donc faire en sorte de changer du tout au tout en revoyant votre comportement quotidien : vous devez absolument passer à autre chose ou choisir de récupérer votre ex pour de bon (nous avons évidemment des centaines d’articles, de formations et d’e-books sur le sujet !).

Deux solutions s’offrent alors à vous lorsque vous vous dîtes : »Mon ex me manque trop » :

1 Récupérer votre ex

2 Décider définitivement de passer à autre chose.

Quelle que soit votre décision, vous devrez absolument rester bien entouré et parler régulièrement à vos proches. Si vous n’avez pas envie de partager vos sentiments amoureux, contentez-vous de rester près d’eux afin de ne pas sombrer dans la spirale infernale du chagrin d’amour. Même si vous n’en ressentez ni l’envie ni le besoin, vous devrez sortir et faire un maximum d’activités. Le renfermement sur soi n’a jamais fait avancer personne. Sortez de chez vous, faites-vous beau/belle, rencontrez de nouvelles personnes et surtout, souriez. Offrez-vous des moments de détente et de bonheur, vous verrez que la vie peut être tout aussi belle, même sans votre ex !

Séverine Content, Ecrivain conseil, http://www.labelplume.com et Julie Kagou de JRME et ToutsurlesFemmes

Article partenaire sur Webzine Seduction : http://www.webzine-seduction.com/mon-ex-me-manque/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je vous offre mes conseils pour
Récupérer votre Ex dès ce soir
Indiquez votre MAIL pour recevoir la méthode de la reconquête amoureuse étape par étape immédiatement
Je vous offre mes conseils pour
Récupérer votre Ex dès ce soir
Indiquez votre MAIL pour recevoir la méthode de la reconquête amoureuse étape par étape immédiatement