Mon couple est en crise, comment sortir de cette situation délicate ?

Mis en ligne par Alexandre, le 7 juillet 2017
Bienvenue sur JeRecupereMonEx.com site N°1 sur la rupture amoureuse au monde (Le Times). Par Antoine Peytavin.
1- Si tu es nouveau, vérifie si tu as une chance de récupérer ton ex (test gratuit, clique ici).
2- Fais-toi appeler maintenant par un coach pour reconquérir ton ex au plus vite :

Parfois, la vie de couple n’est pas un long fleuve tranquille. Lorsque la complicité a disparu, que les disputes deviennent incessantes même pour des choses insignifiantes ou que vous ne reconnaissez plus la personne en face de vous, il arrive que l’on traverse des moments de doute et que l’on en vienne à remettre en question son attachement envers l’autre, jusqu’à songer à la séparation, temporaire ou non. Pourtant, lorsque votre couple est en crise, ce n’est pas une fatalité et il est possible de surmonter cette épreuve, à condition de le souhaiter réellement et de s’en donner les moyens. Le plus important est de ne pas attendre que les choses ne se tassent, au risque de voir la situation s’empirer. Suivez nos conseils pour sortir de cette mauvaise passe et renouer avec votre partenaire pour en sortir grandi et repartir sur de bonnes bases.

Comprendre d’où vient la crise

Avant toute chose, il est important de savoir si votre couple est au bord de la rupture ou s’il s’agit simplement d’une crise passagère. Pour cela, vous devez prendre le temps nécessaire pour réfléchir à tête reposée. Demandez-vous comment votre couple en est arrivé là. L’objectif est d’y voir plus clair pour pouvoir améliorer la situation et ainsi éviter la séparation. Cette réflexion doit vous permettre de comprendre d’où viennent les disputes dans votre couple. Spontanément, vous serez amené à penser à ce qui vous agace le plus chez l’autre, ce qui est normal car dans un couple en crise, on a tendance à être obnubilé par les défauts de l’autre. Vous devez donc creuser plus en profondeur et savoir pourquoi vous n’êtes plus sur la même longueur d’onde. Pour cela, isolez-vous afin de relâcher la pression et, surtout, ne restez pas campé sur vos positions. Même s’il est parfois difficile de l’admettre, le problème ne vient pas toujours de votre conjoint.

Dans certains cas, si vous ne ressentez plus aucun attachement, que la vie de l’autre n’a plus d’intérêt pour vous ou que vous n’avez plus envie de vous investir, vous pouvez penser à la possibilité d’un break afin de réfléchir plus longuement. Mais là encore, la réflexion est importante, car ces éléments ne sont pas forcément le signe de la fin de votre couple. Il est tout à fait normal de douter de son attachement lorsqu’un couple est en crise, en raison de l’agacement et de la frustration. Vous devez vous libérer de ces sentiments néfastes pour évaluer correctement votre attachement.

 

Rétablir le dialogue avec votre partenaire

Si vous souhaitez mettre fin à cette crise, le travail doit se faire à deux mais il faudra bien faire le premier pas pour amorcer la réconciliation. Il s’agit bien souvent de l’étape la plus délicate, en particulier lorsque la communication est rompue depuis un certain temps. En effet, si cela fait plusieurs mois (voire plusieurs années) que vous n’êtes plus sur la même longueur d’onde, l’un d’entre vous pourrait adopter une attitude de rejet durant la conversation. Pourtant, il est essentiel de restaurer peu à peu le dialogue et de vous écouter mutuellement, afin de mieux comprendre les attentes et les réactions de l’autre.

En faisant l’effort de poser des questions à votre partenaire, vous montrerez que vous avez envie de sauver votre couple. Ne tentez pas d’esquiver les sujets délicats et évoquez les choses qui vous déplaisent chez l’autre en formulant des critiques constructives, pour ne pas être blessant. Lorsque c’est à votre tour d’écouter, restez dans une attitude neutre, sans vous offusquer à la moindre remarque. Une fois que vous avez écouté ce que l’autre avait à vous dire, il est peut-être temps de faire amende honorable et de vous excuser afin de montrer que vous avez du remords par rapport à ce que l’autre vous reproche. Montrez que vous avez compris et que vous allez faire un effort mais évitez absolument les phrases toute faites, telles que « je vais changer », « je serai à la hauteur » ou encore « j’ai pris conscience des choses » qui sonnent comme des promesses en l’air. Vous devez être sincère.

 

Passer des paroles aux actes

Le dialogue n’est pas le remède miracle à la crise de couple. Il ne s’agit que d’un premier pas pour amorcer la réconciliation et, désormais, mettez en place des actions pour éviter de revivre cette situation. Afin d’anticiper les conflits, vous devez ainsi comprendre et analyser les difficultés de votre couple pour voir comment les disputes pourraient être évitées. Pour prouver que vous tenez à l’autre, vous devrez également faire preuve d’empathie, en vous intéressant à sa journée, en le/la remerciant pour montrer que vous prenez son avis en considération ou encore en participant aux tâches ménagères. Cela peut paraître élémentaire, mais ce sont des choses que l’on ne fait plus lorsque la routine et la lassitude s’installent.

Enfin, il est temps de restaurer la complicité que vous avez perdue au fil du temps, en pratiquant par exemple une activité que vous appréciez tous les deux ou simplement en sortant prendre un bon bol d’air pour vous détendre. L’important est d’apporter quelque chose de nouveau et de vous changer les idées afin d’éviter à tout prix que la routine ne s’installe à nouveau.

 

Faire le deuil du « conjoint idéal »

Une fois la situation apaisée, il est temps de faire un travail sur vous-même et de penser à votre bien-être personnel. Pour cela, il est important de comprendre que vous ne pouvez pas attendre l’impossible de la part de votre conjoint. Sur son blog, Camille Rochet (psychologue et thérapeute des couples) conseille ainsi de faire le deuil du « conjoint parfait » : « Notre conjoint ne doit pas réparer nos blessures profondes et compenser le manque affectif ou la peur de la solitude, on doit se rendre compte que l’autre ne sera jamais parfait mais que l’on peut continuer à l’aimer dans l’ambivalence, malgré le fait qu’il puisse nous faire souffrir ».

Vous devez également apprendre à vivre pour vous-même et à vous détacher de votre conjoint. Nous avons parfois des attentes trop élevées et nous ne prenons pas en compte les besoins de l’autre : c’est ce que l’on appelle la dépendance affective. Si votre partenaire ne répond pas exactement à vos attentes, vous serez amené à le/la rendre responsable de vos malheurs. Cela peut se manifester de différentes façons (vous angoissez dès qu’il s’absente, vous attendez désespérément un message ou un appel sur votre téléphone, etc.). Pour sortir de cette situation, vous devez accepter que votre partenaire vous dise parfois ‘non’ et, surtout, reprendre confiance en vous afin de vous émanciper. C’est à partir de ce moment seulement que vous pourrez commencer à être véritablement heureux en couple.

 

Apprendre de ses erreurs pour avancer

C’est la dernière étape et sûrement la plus importante : prendre conscience de vos erreurs pour éviter de les reproduire et repartir sur de bonnes bases. Si l’erreur est humaine, l’important est d’en tirer les bonnes leçons. Désormais, vous ne devez plus prendre de décision importante au plus fort d’une crise par exemple, et attendre que la situation ne décante. Vous devez également apprendre à gérer les disputes (qui sont fréquentes dans un couple) sans dramatiser.

Afin que la situation s’améliore durablement, vous devez être dans un bon état d’esprit en vous concentrant sur la notion de bien-être à deux. Si l’autre vous reproche votre manque d’affection, vous devez montrer pourquoi vous tenez à cette personne et, surtout, vous devez apprendre à apprécier ses imperfections. Pour Camille Rochet, « C’est grâce à ces imperfections que vous êtes attiré vers l’autre et que vous avez accès au ‘vrai amour’, car l’autre a trouvé en vous la capacité à le rendre meilleur et que vous pouvez lui apporter quelque chose, mais votre bonheur ne doit pas dépendre de lui. C’est à ce moment que vous commencez à aimer l’autre pour ce qu’il est vraiment. ». L’essentiel est donc de trouver le bon équilibre dans votre couple.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, un couple en crise n’est pas une fatalité. Avec un peu de bonne volonté, il est possible surmonter les tensions et d’apaiser la situation, en rétablissant le dialogue et en trouvant des compromis. L’important est de ne surtout pas réagir sur le vif, lorsque les tensions sont à leur paroxysme. Il faut prendre le temps de réfléchir aux raisons qui vont ont amené à douter de votre attachement. Si jamais vous ressentez le besoin de vous faire aider, vous pouvez faire appel à un Love Coach ou à un thérapeute de couple pour vous aider à surmonter cette phase difficile.

Les articles les plus consultés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *